Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

18/05/2009

Quartier du Théâtre, quartier durable

La ZAC du Théâtre à Narbonne dans l'Aude :
narbonne.jpg

Article du 22 novembre 2008

Narbonne lance son quartier sans voitures

Suite à plusieurs voyages chez nos voisins comme Bedzed en Angleterre et Fribourg-en-Brisgau en Allemagne, la ville de Narbonne a un grand projet : la construction du Quartier du Théâtre, un quartier sans voitures. Ce quartier sera à proximité du cœur de la ville.

Le projet de la construction du quartier du Théâtre :
- Aucune émission de CO2
- Pas de voitures
- Bâtiments passifs (auto suffisant en énergie)
- Energie 100 % renouvelable
- Tri et collecte des déchets (silencieux et par aspiration)

Ce quartier comptera 650 logements sur 16 hectares (dont 20% de logements sociaux) tous accessibles aux personnes handicapées. La réalisation du quartier est prévue sur 7 ans en trois tranches pour ce qui concerne la construction des bâtiments.

Volonté politique

Le Plan de Déplacement Urbain a pour objectif de favoriser les mobilités douces. Le Quartier du Théâtre doit être résolument un quartier « sans voiture ». Pour le quartier du Théâtre, il est important de montrer que le piéton est plus important que la voiture et il est nécessaire d’établir un lien clair avec le centre ville, le centre commercial, le parc des sports et de l’amitié.
Le maire de Narbonne, Michel MOYNIER, a présenté le projet lors d’une séance publique regroupant 900 personnes, le 4 avril 2007.

Un beau projet à suivre. Narbonne montre désormais l’exemple pour toutes les autres villes !

 

Le projet complet du quartier du Théâtre lors de sa présentation le 18 octobre 2007 :

- démarche pour un développement durable,

- planification énergétique

- "quartier durable" : ambition et objectifs

- conduite du projet

- mobilité

- bâtiments

- énergie

- eau

- déchets

- services aux habitants éco citoyens

- caractéristiques générales du quartier

Cliquer sur le lien pour découvrir la présentation complète :

561_F201SAM.jpg
Photo F.TALLIEU

 

La zac du Théâtre officiellement enterrée - Édition du Midi Libre samedi 16 mai 2009

Le conseil municipal a entériné jeudi soir la mise en place d'une zone d'aménagement concerté sur l'entrée Est de la ville. A quelques secondes près, le carillon du Palais des Archevêques sonnait les douze coups de minuit lorsque la séance publique du conseil municipal de ce jeudi 14 mai a été levée. Malgré près de six heures de travaux - le temps d'examiner 47 dossiers - le maire Jacques Bascou et les conseillers municipaux ont tenu leur rang. Seuls quelques bâillements ou autres crampes d'estomac ont témoigné de signes de lassitude...Au cours de cette longue soirée de débats, la majorité municipale a notamment voté pour la suppression de la zone d'aménagement concerté du quartier du Théâtre. Autrement dit, elle a enterré officiellement le quartier de développement durable, porté par la précédente municipalité.
Cette décision ne pouvait que toucher au coeur l'ancien maire, Michel Moynier, défendant contre vents et marées son projet : « Je comprends votre choix. Vous avez toujours été contre ce quartier. C'est un choix grave pour l'avenir et le développement économique de Narbonne. Vous arrêtez ce projet au moment où de nombreux maires, comme Ayrault à Nantes ou Delanoë à Paris, par exemple, investissent dans les quartiers de développement durable. Vous commettez une faute. C'est votre problème » .
Bien évidemment, le député-maire Jacques Bascou n'a pas la même vision des choses. « J'assume nos choix. L'équilibre de ce projet n'existait pas. C'était une belle utopie. Nous continuerons dans le développement durable raisonnable » précisait-il avant de procéder au vote. Seuls les neuf conseillers municipaux de "Nouveau Narbonne" s'opposaient à la suppression de cette zone d'aménagement concerté du quartier du Théâtre.
Dans la foulée, le député-maire et sa majorité ont lancé une zone d'aménagement concertée de 110 hectares à l'entrée Est de la ville. Campus universitaire, équipements publics et sportifs - le stade sera la priorité - habitats (1 000 à 1 800 logements), commerces et bureaux devraient y côtoyer le Musée de la Romanité. Un dossier qui incarne une vraie rupture entre les deux gouvernances.

Jean NOTÉ

Commentaires

Bonjour, je réalise une étude sur les éco quartiers et j'aimerais savoir ou en sont les travaux de ce quartier. merci

Écrit par : Gavalet Fabien | 19/01/2010

Bonjour,
A la défaveur du changement de l'équipe municipale il y a presque 2 ans, le projet a été complètement abandonné. L'équipe d'écoquartier vous fait parvenir sur votre e-mail le dossier complet sur cet écoquartier qui ne sortira donc pas de terre.
Bien cordialement.

Écrit par : ecoquartier | 19/01/2010

PS : vous pouvez adresser votre e-mail à ecoquartier@neuf.fr afin que nous puissions vous faire suivre un dossier complet.
Bien cordialement.

Écrit par : ecoquartier | 19/01/2010

Les commentaires sont fermés.