Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

14/06/2009

Le site de La Courrouze à Rennes

 

a2d344b347.jpg

Ecoquartiers 30 mars 2009

En mars 2009, Augustin de Romanet, directeur général de la Caisse des Dépôts, a lancé le programme national d’appui aux écoquartiers soutenu par la Caisse des Dépôts. Parmi les écoquartiers appuyés, le site de La Courrouze à Rennes, actuellement le plus avancé, fait référence.

Ecoquartiers : Le site de La Courrouze à Rennes

En mars 2009, Augustin de Romanet, directeur général de la Caisse des Dépôts, a lancé le programme national d’appui aux écoquartiers soutenu par la Caisse des Dépôts. Parmi les écoquartiers appuyés, le site de La Courrouze à Rennes, actuellement le plus avancé, fait référence.

  • Qu’est-ce qu’un écoquartier ?

L’écoquartier est un aménagement urbain conçu dans une démarche de développement durable, c’est-à-dire dans une perspective de développent économique, de préservation de l’environnement, de qualité de vie, d’intégration sociale et d’attractivité de long terme. 

  • Présentation de l’écoquartier de La Courrouze à Rennes

L’écoquartier de La Courrouze fait partie des 15 sites retenus par la Caisse des Dépôts dans le cadre de son dispositif national d’accompagnement des écoquartiers, complémentaire du concours Ecoquartiers distinguant les démarches exemplaires d’aménagement durable lancé par le ministère de l’Ecologie, de l’Energie, du Développement durable et de l’Aménagement du territoire.

Le projet de La Courrouze a été lancé en 2003 et son aménagement, en 4 tranches sur 15 années, devrait être achevé en 2020. Le site s’étend sur 115 hectares (ha) dont 40 ha d’espaces verts, pour une population de plus de 10 000 habitants.

Situé sur une ancienne friche militaire et industrielle, en entrée de ville, La Courrouze est desservi par les transports en commun en site propre- dont la future 2ème ligne du métro Val-. Ainsi, il disposera de toutes les composantes d’un centre-ville : 4 700 logements, mais aussi des activités tertiaires, des commerces et des équipements publics tels que le futur Hôtel de la Région.

Le développement durable est partie intégrante du projet, dans ses nombreuses dimensions : 40 % des besoins en eau chaude sanitaire seront couverts par de l’énergie solaire, les bâtiments répondront à des fortes exigences énergétiques. Au programme également, la protection contre le bruit émis par la rocade qui longe le quartier et des modes de mobilité douce. En outre, l’aménagement prévoit une trame verte, qui relie les espaces verts entre eux et une trame bleue, pour les plans et cours d’eau, conditions essentielles de préservation de la biodiversité.

Points forts du quartier : sa mixité sociale et son accessibilité financière pour les ménages.

  • L’engagement de la Caisse des Dépôts dans la réalisation de La Courrouze

Dans le cadre de l’écoquartier de La Courrouze, la Caisse des Dépôts s’engage dans la réalisation de la Zone d’aménagement concerté (Zac) conduite par la Société d’économie mixte Territoire, du réseau de la SCET, société du groupe Caisse des dépôts.

Elle va aussi participer au cofinancement de différentes études :

- étude de la desserte haut débit de l’écoquartier

- évaluation de l’efficacité énergétique et impact sur la réduction des charges

- évaluation de l’efficacité des choix urbains

- Modes d’habiter et réponses à des demandes évolutives

- Mobilité, stationnement, inter-modalité

- Acceptabilité de nouveaux modes gestion

La Caisse des Dépôts s’implique aussi dans 289 logements avec le cofinancement sur ses fonds propres d’un programme de 35 logements « Bâtiment basse consommation » (BBC) ; la réalisation par la SNI de 76 logements sociaux, cette dernière rachètera aussi à un autre promoteur 58 logements en vente en état de futur achèvement (VEFA) dans le cadre du Plan de relance de l’économie ; et enfin Icade Capri réalisera un projet de 120 logements dont 35 logements intermédiaires.

En outre, la Caisse des Dépôts soutiendra la réalisation d’une monographie du projet par des étudiants du Master Stratégies territoriales et Urbaines de Sciences-Po.

 

Les commentaires sont fermés.