Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

11/07/2009

Vivre sans voiture : le déclic nécessaire

Vivre sans voiture : le déclic nécessaire

Quitter nos réflexes automobiles n’est pas toujours des plus simples. Ainsi, lorsque l’on habite à la campagne, il faut reconnaître qu’il est difficile de faire sans voiture. Par contre, dans les grandes villes, on pourrait souvent s’en passer mais (et là, je fais part de mon expérience personnelle), on trouve toujours des “bonnes raisons” pour ne pas franchir le cap !….même si on utilise très peu notre voiture. On se dit ….. “Le jour où je dois aller aux urgences pour mes enfants, la fois où nous souhaitons partir en week end…..”

 

Aussi, les “villes” devraient nous aider à franchir le cap, en s’organisant pour être vivables sans voiture. Des associations sont également très actives sur ce sujet et je trouve que le mouvement Carfree né à l’étranger (Allemagne, USA et Angleterre principalement) dans les années 90 est une approche intéressante.

 

 

L’objectif de cette initiative est de montrer que l’on peut vivre sans voiture, et que la ville est plus agréable sans cette dépendance. En Allemagne, les associations sont très actives, avec des antennes dans les plus grandes villes. Leur travail est de sensibiliser les citoyens, de repérer les espaces constructibles et d’influencer les promoteurs pour qu’ils se lancent dans des “quartiers sans voiture”.

A ce jour, plus d’une dizaine de quartiers a vu le jour et la ville de Munich s’est fixée comme objectif, d’ici 2015, d’avoir 10.000 logements “sans voiture”.

Le principe est de construire des habitations à proximité des transports en commun existants, et des commerces de proximité. Les règles de vie dans le quartier interdisent complètement le recours à la voiture, tout comme la construction de parking en périphérie du quartier. Bref, en habitant dans un tel quartier, vous allez au bout de la logique d’abandon de la voiture.

 

 

Cependant, même si cette dernière est nuisible (pollution atmosphérique, sonore, accidents…) , elle n’en reste pas moins utile et nécessaire dans certaines situations, d’où des solutions d’auto partage mises en place dans ces quartiers.

 

Le dernier exemple allemand nous vient de Cologne, avec un quartier “sans voiture” sur 4 hectares et ayant pour promoteur, une société privée. Les premiers occupants de ce quartier (dès janvier 2007) sont satisfaits de leur nouvelle vie à hauteur de 95%!

 

En France, le mouvement Carfree est présent sur la toile depuis le début de l’année et cherche à sensibiliser un maximum de citoyens. Vous pouvez les retrouver en cliquant ici.

 

Je ne sais pas si vous êtes comme moi, mais ….si l’on me propose des environnements clairement adaptés à une vie sans voiture, avec des solutions alternatives de déplacement ……je franchis le cap et j’abandonne définitivement mon automobile. Pas vous ?


Commentaires

J'aimerai recevoir plus d'info sur Carfree si possible

Écrit par : Caroline Toty | 08/08/2009

Bonsoir,
Avec beaucoup, beaucoup, beaucoup de retard, pour obtenir plus d'informations sur carfree, il suffit d'aller sur le blog carfree dont vous trouvez désormais le lien sur ce blog.
Durablement vôtre.

Écrit par : ecoquartier | 12/09/2009

Les commentaires sont fermés.